Actualité

Marseille : les jeunes continuent de se mobiliser contre la loi du travail

manif marseilleLa mobilisation contre la loi de travail ne faiblit pas, décidément. Dans des villes comme Marseille, les mouvements de grèves ne faiblissent pas et les jeunes continuent de se mobiliser contre la loi du travail. Ce sont des jeunes lycéens, étudiants et salariés qui ont manifesté à Marseille de la cannebière au Prado afin de demander le projet de réforme du Code du travail. Selon les estimations de la police, ils étaient près de 11 200 manifestants.

Plusieurs échauffourées

Marseille est une ville à forte tradition de contestation et ceci est une vérité connue un peu partout en France. Pour les récentes mobilisations, 7 policiers ont été légèrement blessés et jeunes étudiants et lycéens avaient des bouteilles d’eau, des foulards sur le nez ainsi que du sérum physiologique. Plusieurs échauffourées ont eu lieu sur le Prado entre des jeunes en tête de cortège et la Police. En réponse aux projectiles lancés, les policiers ont répondu avec des gaz lacrymogènes créant ainsi des mouvements de foule sur le boulevard du Prado. Les accrochages entre jeunes et forces de l’ordre se sont poursuivis jusqu’à la place Castellane et on pouvait voir plusieurs jeunes assis sur le trottoir afin de se rincer les yeux avec du sérum physiologique. Selon les estimations de la préfecture de police, 8 d’entre eux ont été interpellés pour rébellion, outrage et jets de projectile.

Le blocage de la circulation

La mobilisation des jeunes contre la loi de travail a surtout créé de nombreux bouchons dans la ville, surtout au niveau des entrées. Le réseau de transport en commun est surtout très perturbé de même que la circulation par métro qui a été arrêtée pendant plusieurs minutes. La circulation est revenue à la normale en début d’après-midi. Cependant, il faut dire que les blocages sont de moins en moins récurrents ces derniers jours et les jeunes privilégient d’autres modes d’action. En ce moment, la main tendue par le gouvernement aux jeunes n’a pas trouvé un bon écho selon un avocat licenciement Marseille.

Une mobilisation en accord avec « nuit debout »

Le rassemblement des jeunes à Marseille est le résultat d’un soutien au mouvement « nuit debout » qui a regroupé plus de 300.000 salariés de différents syndicats. En attendant la rencontre prévue avec le premier ministre Manuel Valls, la mobilisation ne faiblit pas à Marseille malgré la détente observée dans les autres villes.

Show Buttons
Hide Buttons