Voyage de découverte et escapade en nature sur les îles polynésiennes

Constitué de plus d’une centaine d’îles, l’archipel de la Polynésie française ressemble à un ensemble de pays éparpillés dans la région sud de l’océan pacifique. Les îles du Vent et leurs voisines forment en réalité un territoire autonome qui fait partie des destinations de voyage majeures depuis quelques années. Tahiti, Moorea, Bora-Bora, toutes ces appellations sont devenues des références que tous les passionnés connaissent très bien. Et dans le cas d’un séjour de découverte, ces lieux paradisiaques sauront éblouir les visiteurs.

Tahiti, le joyau du pacifique

Avec le temps, Tahiti est considéré comme synonyme de vacances, de romance, de détente et de séjour tropical. D’ailleurs, n’est-ce pas pour cette raison que les jeunes mariés et les couples choisissent cette destination pour leur lune de miel ou leur excursion en amoureux ? Cependant, l’île est aussi en train de partager sa réputation avec ses sœurs, Moorea et Bora Bora. Elle demeurera toutefois la première étape d’un circuit sur mesure en Polynésie.

Le parcours de découverte débutera donc par une belle séance de randonnée sur la la presqu’île de Te Pari. Les vacanciers rejoindront la plage à bord d’un petit bateau. Ils sillonneront ensuite cette vallée ou aucune habitation ni autre forme d’infrastructure n’a encore été installée. Les montagnes conservent leur végétation luxuriante. Les torrents et les cascades complètent le paysage. La région demeure authentique malgré le fait que les touristes commencent à venir en masse en Polynésie. En chemin, les aventuriers auront le temps d’explorer la grotte d’Anahie, parcourir les baies jumelles et découvrir le canyon de baie de Faaroa.

Le mont Aorai sera le prochain arrêt de ce circuit. L’ascension se fera depuis le belvédère. Les sentiers qui mèneront vers le premier refuge seront faciles, mais en entamant la crête, les randonneurs auront besoin de quelques cordes pour tenir l’équilibre. Les plus expérimentés sauront quand même emprunter les voies les plus stables. Le deuxième refuge se trouve de l’autre côté de la lie de rivière. Le sommet n’est plus qu’à quelques minutes de ce repère.

La belle et l’authentique Moorea

Plus petite que la précédente, l’île de Moorea n’est pas pour autant moins visitée. Sur les lieux, les randonneurs pourront toujours opter pour un détour sur la crête située entre la localité de Haapiti et la vallée de Opunohu. C’est à cet emplacement que se trouve le fameux Col des trois cocotiers. Les voyageurs pourront d’ailleurs le voir de loin depuis le belvédère d’Opunohu.

Le circuit passera par la forêt de mape qui borde la rivière qui constituera le principal repère pour les aventuriers. Arrivée au sommet, ces derniers ne manqueront pas de contempler la beauté des monts Mou’aroa et Tohiea de chaque côté de la montagne. D’autres sentiers peuvent se faire à cheval ou en quad selon les envies de chacun. Moorea c’est aussi un terrain de jeu naturel et authentique qui permettra aux vacanciers de s’adonner à différentes activités.

Les amoureux pourront, par exemple, s’offrir une promenade à deux à bord d’une pirogue traditionnelle. Les jeunes découvriront les plaisirs du kitesurf, du paddle, du jet ski ou encore du ski nautique. Pour les amateurs de randonnées palmées et de snorkelling, des spots de plongée sont également accessibles sur les lieux. La faune sous-marine et les récifs coralliens de l’île lui ont valu un titre d’honneur auprès des touristes. Munis, de leur combinaison, de leur masque et de leur bouteille, les visiteurs nageront avec les tortues de mer et les dauphins.